Production d’alcool pharmaceutique : Cristal Union et Tereos répondent présent

Vie locale > En région
Par Richard Cremonini, le 18/03/2020
 
Les deux leaders de la production de sucre et d'éthanol s'impliquent dans la lutte contre le Covid-19.
 
Tereos engage cinq usines
Les capacités des cinq usines seront mises au service de la fabrication de gel hydroalcoolique.
© Jacques Grison - Tereos


 

Le groupe coopératif sucrier Cristal Union a annoncé mercredi 18 mars l’arrêt temporaire d’une unité de production de bioéthanol au profit de la production d’alcool éthylique, a-t-on appris par un communiqué.

« Dans le contexte actuel de crise sanitaire sans précédent, avec une propagation de plus en plus rapide du virus Covid-19, le Groupe Cristal Union a décidé d’arrêter la production de bioéthanol à la distillerie d’Arcis sur Aube pour réorienter sa production vers de l’alcool éthylique, labelisé BIOCIDAL® et PharmEthyl® (alcool à destination de l’industrie pharmaceutique et des biotechnologies) », poursuit le communiqué.
Cristal Union continuera à produire du bioéthanol à Cristanol dans la Marne, mais en moindre proportion. « Dans le cadre de sa responsabilité sociétale, le Groupe apporte ainsi une réponse concrète et immédiate à l’explosion des demandes pour ce type d’alcool, en particulier pour les clients à la recherche de produits désinfectants, dans un marché global déjà très tendu », conclut le communiqué.

Tereos engage cinq usines


De son côté le groupe coopératif sucrier Tereos a également annoncé le mercredi 18 mars qu’il engageait cinq de ses usines dans la fabrication de gel hydroalcoolique.
« Dans un contexte de pénurie de gel hydroalcoolique en France, le groupe Tereos a décidé d'engager cinq de ses usines dans la production de gel hydroalcoolique. Cette décision sera mise en œuvre dès aujourd'hui (N.D.L.R. le 18 mars) sur les cinq sites », indique un communiqué.
Les cinq usines concernées sont celles d’Artenay (Loiret), Origny-Sainte-Benoite (Aisne), Lillers (Pas-de-Calais), Morains (Marne) et Nesle (Somme) situées dans le Nord, le Grand Est et le Centre.

« Elles disposent du savoir-faire nécessaire à la fabrication d’alcool pharmaceutique et de capacités importantes qui font de Tereos le premier producteur d’alcool en France », poursuit le communiqué. Ces capacités seront mises au service de la fabrication de gel hydroalcoolique.
« Tereos, entreprise citoyenne, apportera ainsi sa contribution à la solidarité nationale. Cette production a déjà démarré sur un premier site et sera mise à la disposition gratuitement des Agences régionales de santé et des hôpitaux des régions proches, qui connaissent des situations très critiques », ajoute le groupe coopératif.
« Face à l’épreuve sans précédent que traverse notre pays, nous avons considéré de notre devoir d’apporter notre contribution et notre soutien aux personnels soignants qui luttent chaque jour pour sauver des vies. C’est un engagement partagé par tous les coopérateurs et toutes les équipes de notre Groupe » a déclaré Alexis Duval, président du Directoire de Tereos.


P.G.