Moët Hennessy ouvre à nouveau ses caves en Champagne

Par Guillaume Perrin, le 19/06/2020 (mis à jour le 19/06/2020 à 00:14)
Moët Hennessy ouvre à nouveau ses caves en ChampagneDans un élan quasi commun, les maisons de Champagne du groupe LVMH ont annoncé le redémarrage des visites, après plusieurs mois de confinement.
  • Les crayères rémoises de Veuve Clicquot sont de nouveau ouvertes aux visites, à l'instar des caves Mercier, Moët & Chandon, ou encore Ruinart. © Leif Carlsson
  • La maison Mercier renoue avec les visites à Épernay depuis le 13 juin. © Archive G. P.
  • Ruinart veut faire rayonner l'art aux côtés de l'art de vivre français...et du patrimoine champenois. © Champagne Ruinart
  • La collection City Guide met Reims à l'honneur. © Editions Louis Vuitton
Dans un élan quasi commun, les maisons de Champagne du groupe LVMH ont annoncé le redémarrage des visites, après plusieurs mois de confinement.
 

Le mois de juin sonnera-t-il le redémarrage du tourisme en Champagne ? Moët Hennessy, acteur de poids du secteur semble en avoir décidé ainsi, emboîtant le pas aux centaines de vignerons champenois qui ont souhaité renouer le contact avec leur clientèle.
Ainsi, les maisons de Champagne du groupe LVMH ont annoncé les unes après les autres la réouverture de leurs caves. La première à procéder a été Moët & Chandon : dès le 6 juin, le leader du marché a invité le public à se rendre avenue de Champagne à Épernay.
Les 28 kilomètres de galeries, dont certaines datent de la fondation de la Maison en 1743 par Claude Moët, peuvent de nouveau être parcourus par les visiteurs du monde entier, qui s’inscriront dans les traces des illustres clients de la maison.
Dans cette véritable « ville sous la ville » se déployant sur trois niveaux, une découverte de l’élaboration des champagnes de la gamme est proposée, ainsi qu’une dégustation commentée.
Quelques centaines de mètres plus loin, c’est la maison Mercier qui a fait de même dès le 13 juin. Pour ces deux sites emblématiques, le retour des touristes est mis en place progressivement : les visites sont d’abord organisées du mercredi au dimanche, puis toute la semaine à partir du 1er juillet. Le port du masque est obligatoire, du gel hydroalcoolique est mis à disposition. Étant donné que les groupes ne peuvent être constitués de plus de 10 personnes, il est fortement conseillé de procéder à des réservations en ligne, fait-on savoir chez Moët & Chandon et Mercier.
Plus au nord, ce sont les maisons Veuve Clicquot et Ruinart qui voient leurs emblématiques crayères rémoises revenir aux affaires courantes. Dès le 9 juin, les touristes du monde entier ont pu à nouveau parcourir les 24 km de galeries souterraines grâce aux «  mesures sanitaires strictes mises en place, permettant ainsi aux visiteurs de profiter pleinement de l’expérience en toute sécurité ». En fonction des prestations choisies et du temps passé à visiter et déguster, les groupes ont été limités à 8 ou 10 personnes.
Pour Ruinart, qui reçoit quelque 10 000 visiteurs par an, il s’agit cet été de « faire rayonner, peut-être encore plus que d’habitude, l’art de vivre français et la richesse du terroir et du patrimoine champenois », explique le président Frédéric Dufour. Pour ce faire, «  la plus ancienne maison de Champagne » multiplie les initiatives et expériences autour du champagne. En complément de la traditionnelle visite guidée de 2 h, Ruinart propose un parcours virtuel, accessible sur place
ou à domicile, en présence d’un ambassadeur répondant aux questions du public. Les espaces inaccessibles en temps normal, comme l’œnothèque, deviennent ainsi visibles.
Des brunchs avec accords mets et vins — et à base de produits locaux — seront servis les week-ends cet été, sous l’égide de la chef maison Valérie Radou.
Enfin, les amateurs d’art seront comblés par les différentes expositions (Erwin Olaf, Liu Bolin, David Shrigley…) présentées dans les salons d’honneur et dans les crayères. Fait notable : les dégustations mettront en avant le nouvel écrin « seconde peau » conçu par Ruinart.

Vient de paraître : « Louis Vuitton — City Guide Reims »

C’est au tour des Champenois d’avoir l’honneur de figurer dans la collection City Guide éditée par Louis Vuitton ! Dans l’ouvrage consacré à Reims (et plus globalement à la Champagne), la maison de luxe invite auteurs, artistes et personnalités à partager leur vision de la Cité des sacres et des alentours.

Comme attendu au vu du prestige de l’éditeur, ce guide se focalise, en un peu plus de 250 pages, sur le tandem Reims-Épernay (en particulier la première), proposant une collection de 150 adresses chic ayant pignon sur rue. En ce qui concerne les maisons de Champagne, les vins présentés ne seront pas accessibles à toutes les bourses, et l’exhaustivité des terroirs n’est pas forcément au rendez-vous. La ligne éditoriale propose en effet une vision prestigieuse, mais quelque peu réductrice, de la Champagne.
Cependant, difficile de reprocher à Louis Vuitton de mettre en avant, plus ou moins subtilement, les maisons du groupe LVMH (Moët & Chandon, Ruinart, Krug, Veuve Clicquot), dont le maroquinier fait partie. Histoire de cohérence… et de famille !

Par leur regard décalé sur l’offre champenoise en matière d’art, de culture et de gastronomie, l’équipe de journalistes ayant participé à la rédaction de ce City Guide rend malgré tout un bel hommage à la douzième ville de France, en même temps qu’elle contribue au rayonnement de l’art de vivre en Champagne. 
Pour fêter la sortie de ce nouveau guide, les éditions Louis Vuitton ont installé une librairie éphémère à l’hôtel La Caserne Chanzy, au cœur de Reims. Celle-ci est animée de rencontres, de dégustations et de séances de dédicaces avec des auteurs et des photographes jusqu’en septembre.

Qu'on se le dise, la Champagne glamour n'est pas morte !


« Louis Vuitton — City Guide Reims », disponible en librairie (20 euros), est téléchargeable sur l’application gratuite Louis Vuitton City Guide (pour iPhone et iPad)


Vos réactions :


La rédaction vous propose :

Accès abonnés
Accès abonnés
Edition numérique
Journal en ligne
Annonces légales
Annonces légales
Dossiers
Dossiers
Abonnez-vous
Abonnez-vous