Cuma : quand adaptation rime avec satisfaction

Par Rédaction La Marne Agricole, le 22/03/2020 (mis à jour le 24/03/2020 à 11:23)
  • 87 % des Cuma ont une activité de récolte et 81 % une activité de travail du sol. © J-C. Gutner
  • Les Cuma participent au développement des circuits courts via la mutualisation d’ateliers de transformation, de moyens de transport et de commercialisation. © D.R.
Avec un réseau de 11 740 structures en France métropolitaine, les Cuma restent pour plus de 200 000 agriculteurs une solution efficace pour partager les frais de mécanisation mais pas seulement.
 
Le reste de cet article est réservé aux abonnés Abonnez-vous Identifiez-vous
Accès abonnés
Accès abonnés
Edition numérique
Journal en ligne
Annonces légales
Annonces légales
Dossiers
Dossiers
Abonnez-vous
Abonnez-vous