Le Mondial de la capsule au Mesnil, c'est dimanche !

Par Rédaction La Marne Agricole, le 04/03/2020 (mis à jour le 05/03/2020 à 13:21)
Le Mondial de la capsule au Mesnil, c'est dimanche !La nouvelle édition du Mondial de la capsule, de la vigne et du vin aura lieu le dimanche 8 mars à la coopérative UPR du Mesnil-sur-Oger.
  • Une fresque de 40 000 plaques de muselet Bernard Launois (à droite aux côtés de Pascal Dorme), dévoilera une fresque constituée de 40 000 plaques de muselet au musée de la vigne.
    © Richard Cremonini
  • La capsule aux deux visages Sur une série limitée de champagne Le Mesnil sera apposée une capsule qui montrera deux visages différents. Une première due Guillaume Cardot et Samuel Guérin.
    © R.C.
  • Expert en plaques de muselet Stéphane Primault est un collectionneur expert en matière de capsule. Il a possédé la Pol Roger 1923, Graal des placomusophiles et cotée 15 000 euros.
    © Richard Cremonini
  • Les objets les plus rares et inédits Patrick Damgé possède sans doute le plus belle collection d'objets en rapport avec le champagne.
    © Richard Cremonini
  • « Mon truc dans la vie, c'est le muselet... » Une création de Jean-Pierre Boudinet pour le musée de la vigne et du vin au Mesnil.
    © Hugues Fourment
  • Jean-Pierre Boudinet, sculpteur de muselets L'une des attractions du Mondial sera le stand de Jean-Pierre Boudinet qui exposera ses sculptures créées à partir de muselets.
    © D.R.
La nouvelle édition du Mondial de la capsule, de la vigne et du vin aura lieu le dimanche 8 mars à la coopérative UPR du Mesnil-sur-Oger.
 

Créé en 2007 par le brocanteur Pascal Dorme, le Mondial constitue le rendez-vous biennal des placomusophiles, c'est-à-dire des collectionneurs de plaques de muselets. C'est une journée de vente et d'échange qui rassemble des passionnés venus de différentes régions de France et d'Europe.

Les vedettes du Mondial sont bien sûr les capsules, toujours en vogue auprès d'un large public, ce que confirme Claude Lambert, spécialiste de référence et auteur du « Répertoire des plaques de muselets » : « Les capsules s'identifient au champagne, un produit phare qui séduit tout le monde et qui est présent à chaque événement de la vie. Vous gardez la capsule d'un anniversaire et vous commencez une collection… Ça démarre souvent comme ça. »
Depuis 25 ans, les maisons de champagne et les vignerons ont saisi l'impact commercial des muselets et se sont mis à proposer des capsules de plus en plus attrayantes et de plus en plus nombreuses. Il devient même presque impossible de les collecter toutes puisqu'aujourd'hui on compte 75 000 capsules répertoriées !
La Coopérative UPR qui reçoit le Mondial dans ses locaux va même plus loin dans la démarche. Sur une série limitée de bouteilles de champagne Le Mesnil, elle va apposer une capsule comme on n'en a jamais vu. Sur le principe de l'imagerie lenticulaire, la capsule montrera deux images différentes selon l'endroit où se place notre œil.
« Compte tenu des faibles quantités produites et de l'originalité de cette production, je pense que ces capsules se monnayeront 25 euros l'unité », indique Claude Lambert.
Presque le prix de la bouteille… C'est dire que ceux qui s'offriront une bouteille Le Mesnil auront intérêt à garder leur capsule !

Honneur au champagne

L’intérêt du Mondial va encore plus loin… Sur les 200 exposants présents, d’autres objets de l'univers champagne sont également présents : des étiquettes, des outils professionnels anciens, des objets publicitaires divers, des livres et documents, ou même des créations artisanales (comme celles de Jean-Pierre Boudinet, sculpteur de muselets, ou de Guy Perchat, artiste bricoleur qui détourne les outils de la vigne pour en faire des objets de décoration).

En outre, il y aura un ébouriffant défilé de mannequins sur le thème du champagne, assuré par le coiffeur Christopher Ploix et son équipe d'artistes sparnaciens.

Pascal, la brocante

Et tout cela est organisé par l'ami brocanteur d'Athis, Pascal Dorme, qui propose le Mondial depuis 2007. « C'est le rendez-vous régulier d'amis qui sont ravis de se retrouver, explique Pascal. Parmi les exposants et parmi les clients, on retrouve souvent les mêmes têtes et le même enthousiasme. La convivialité et l'esprit de fête sont des éléments importants qui caractérisent le Mondial. »

La grande manifestation aura lieu le 8 mars au Mesnil-sur-Oger, à la salle des pressoirs de l'UPR (L'Union des Propriétaires Récoltants). Car la grande coopérative locale soutient activement la manifestation, ainsi que nous le confirme son directeur Gilles Marguet : « C'est Pascal Dorme qui est venu à nous il y a quelques années pour nous proposer de devenir le lieu d'accueil du Mondial. Nous y avons vu l'opportunité de communiquer sur un événement en parfaite cohérence avec notre métier. En outre, nous avons considéré que cela profitait à la notoriété du village. »

Le Mesnil en fête

Dans la même logique, la municipalité du Mesnil a voulu prolonger les plaisirs du Mondial en créant un événement complémentaire : « Le Mesnil-sur-Oger en fête ». Il s'agit d'un week-end œnotouristique qui est proposé les 7 et 8 mars pour accueillir et distraire les visiteurs du Mondial.

« Un bon nombre de collectionneurs arrivent la veille ou l'avant-veille du Mondial, explique Pascal Launois, maire du Mesnil. Certains d'entre eux viennent de loin, de différentes régions de France ou d'Europe. Nous souhaitons donc leur offrir un programme de qualité, dans la logique et dans l'esprit de notre référencement Unesco. »
Ainsi, différents acteurs du territoire se mobilisent pour « Le Mesnil en fête », à commencer par Bernard Launois qui ouvrira son musée de la Vigne et exposera une gigantesque fresque de 50 000 capsules ! Mais beaucoup d'autres événements et animations s'y ajouteront impliquant vignerons, restaurateurs, hôteliers, artisans, artistes et entreprises….

Hugues Fourment


Vos réactions :


La rédaction vous propose :

Accès abonnés
Accès abonnés
Edition numérique
Journal en ligne
Annonces légales
Annonces légales
Dossiers
Dossiers
Abonnez-vous
Abonnez-vous