La taxation du carbone inquiète la filière luzerne

Par Rédaction La Marne Agricole, le 23/02/2020 (mis à jour le 26/02/2020 à 17:22)
  • Éric Guillemot « Si l’on plombe le secteur de la luzerne, on élimine tout une partie de la production de protéines, or la France et surtout l’UE sont déficitaires ».
    © Richard Cremonini
Les déshydrateurs de luzerne ne comprennent pas pourquoi ils sont classés dans la catégorie des « gros émetteurs de CO2 », et sont de ce fait redevables d’une forte taxation au titre de ces émissions
 
Le reste de cet article est réservé aux abonnés Abonnez-vous Identifiez-vous
Accès abonnés
Accès abonnés
Edition numérique
Journal en ligne
Annonces légales
Annonces légales
Dossiers
Dossiers
Abonnez-vous
Abonnez-vous