Quand la vigne change la peau

Par Anne Verzeaux, le 28/01/2020 (mis à jour le 31/01/2020 à 09:36)
  • Les apex de vigne seront transformées en extraits pour en retenir les principes actifs et entrer à 30 % dans chacune des formulation de soins. © Sarmance
  • Marc Augustin a été choisi par Sarmance. Le viticulteur d'Avenay-Val d'or conduit ses vignes en biodynamie depuis 2011.
    © A.V.
  • Deux soins "made in Champagne-Ardenne" sous la marque Sarmance. © Sarmance
Sur son domaine en biodynamie à Avenay Val d’Or, Marc Augustin taille les jeunes pousses de vigne méticuleusement à la main. Elles seront ensuite transformées en extraits et les principes actifs entreront dans la composition de deux produits cosmétiques « made in Champagne-Ardenne   ».
 
Le reste de cet article est réservé aux abonnés Abonnez-vous Identifiez-vous
Accès abonnés
Accès abonnés
Edition numérique
Journal en ligne
Annonces légales
Annonces légales
Dossiers
Dossiers
Abonnez-vous
Abonnez-vous